Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

12 03 2015
1

Télétravail en mode optimal

Télétravail

Ecodev, à Neuchâtel, explique comment s'organiser pour le travail à domicile. Témoignage d'une entreprise neuchâteloise qui applique le télétravail et en parle sur son blogue et à la radio.

Chez Ecodev, nous pratiquons tous le télétravail. De manière sporadique pour certains, régulière ou permanente, pour d'autres, au gré de nos besoins ou envies.

Nous pratiquons le télétravail depuis des endroits plus ou moins éloignés. Notre bureau est situé à Neuchâtel en Suisse et les sept collaborateurs que nous sommes sont répartis pour une bonne part dans le canton de Neuchâtel, mais aussi dans le canton de Vaud, en Allemagne, à Prague et à Séoul !

Bonnes conditions de travail

Les horaires n'ont que peu d'importance pour nous. Ils comptent surtout quand nous avons rendez-vous avec des clients. Mais c'est à chacun de voir s'il est plus efficace au travail le soir ou le matin. L'important, dans notre travail, c'est qu'il avance. Pour faire un travail d'écriture de code informatique, pour tout avoir en tête et être efficace, il faut des conditions un peu monacale. Il est plus facile de travailler dans un endroit tranquillesans être dérangé, sans avoir des collègues qui discutent à côté de soi, sans avoir des clients qui téléphonent ou de contrainte d'horaire. Par contre, pour avoir des idées, demander des avis, se coordonner sur la répartition des tâches dans un projet, il est plus simple d'avoir ses collègues sous la main pour discuter. Ainsi, le télétravail nous permet d'être souple, de travailler toujours dans l'endroit le plus adéquat, selon ce que l'on doit fare.

Réduire son empreinte CO2

Pour calculer l'effet du télétravail sur son empreinte écologique, il faut déjà savoir quel moyen de transport est remplacé par cet instrument. Le train, comme nous le montrent les statistiques des CFF, émet vingt fois moins de CO2 et consomme quatre fois moins d'énergie au kilomètre que le déplacement en voiture ou en avion.

S'organiser à la maison

Quand on travail à la maison, il est important d'avoir un moment ou un lieu dans lequel on peut être en "mode travail", pour bien voir la différence d'avec le "mode maison". C'est bien pour soi, mais également pour les autres membres de sa famille qui évoluent peut-être aux alentours. Ce n'est pas parce que je suis physiquement là, que je suis disposé tout le temps à être interrompu par une petite question. Il faut tout de même conserver une certaine discipline pour bien différencier les modes "travail" et "maison".

Outils pour s'organiser

Pour avoir une vision globale des projets et de leur avancement, ainsi que pour se répartir les tâches à réaliser, mais aussi pour comptabiliser le temps pris par chaque tâche, nous utilisons un outil de gestion de projet appelé Redmin. Les e-mail c'est bien, mais c'est un outil de communication qui n'est pas du tout interactif. Il y a beaucoup de gens qui pensent à tort qu'il suffit d'envoyer un courriel pour que tout le monde soit au courant et ait compris.

Un espace pour les "expats"

L'espace de co-working s'offre aux télétravailleurs expatriés, si l'envie de contact humain devient trop forte. C'est ce qu'à fait Sylvain à Prague. Depuis, il a d'un part des collègues d'entreprise (nous) et des collègues de machine à café. En Suisse romande, il y a de plus en plus d'espaces de co-working, des bureaux pour indépendants à la recherche de contacts sociaux et de lieux où être tranquille pour travailler, si ce n'est pas possible chez soi. Du reste, notre bureau à Neuchâtel fonctionne un peu selon ce principe. Nous partagons nos locaux avec quatre entreprises différentes. Une ouverture d'esprit qui peut nous faire connaître d'autres métiers et même d'échanger avec nos concurrents.

Source : Journal des arts et métiers, édition de mars 2015

Commentaire

Ajouter un commentaire
671151

671151

16.05.2015

Bonjour,
J'ai testé plusieurs méthodes pour gagner de l'argent sur internet, mais les gains étaient très limités, heureusement j'ai testé le système Amazon, j’ai trouvé une formation vidéo qui m’a permis de gagner 1800 euros le premier mois en publiant que 100 ebooks.
Le gain est à vie, plus je publie d’ebooks et plus je gagne, j’ai pas besoin de faire ni pub ni rien, car c’est Amazon qui s’occupe en lui versant une partie du prix de la vente comme commission.
La formation est livrée avec plus de 600 000 ebooks, qui veut dire que les gains sont illimités.
Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Poster un commentaire