Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

19 11 2013
0

Evénementiel et réseaux sociaux : le duo gagnant

Social media like

Utilisés par un nombre croissant d'entreprises, les réseaux sociaux font également leur preuve pour la communication d'un événement.

Mais à défaut de communiquer à tout va, mieux vaut distinguer ce qu'il est judicieux d'entreprendre pour apparaître sur les réseaux sociaux et la manière dont il est utile d'entretenir la communication avec ses membres ou followers. Quelques conseils suivent.

Les informations à communiquer

Une présence sur les réseaux sociaux se réfléchit et s'entretient. Dans un premier temps, il est indispensable de lister les thèmes et l'ensemble des informations qui sera communiqué. Il s'agit là de l'étape la plus importante : la sélection du contenu qui servira de fil rouge à la communication.

La manière de communiquer

Sur la base du contenu précédemment sélectionnée, les concepts de publications sont imaginés. Les textes sont, certes, importants mais le visuel l'est encore davantage.

La fréquence de diffusion des informations

Lorsque vous relayez par exemple les informations pour un événement organisé sur une journée, le challenge est de réussir à le faire vivre toute l'année. On distingue alors différentes étapes : la période précédent l'événement, le jour J, les semaines suivantes et la période de transition avec l'édition suivante. Sur la période proche de l'événement, l'activité est intense, tandis que le reste de l'année, le contact avec les abonnés peut être moins intrusif et moins soutenu.

Lorsque vous relayez des informations sur des thèmes plus larges, il est tout à fait possible de communiquer avec vos abonnés de 1 fois par mois à 2-3 fois par semaine. Les newsletters électroniques sont souvent utilisées pour transmettre des informations mensuelles, voire parfois hebdomadaires. Dans le cadre des communications plus quotidiennes, il peut s'agir de contenu sélectionné spécifiquement comme le ferait un outil de veille.

Un effectif important

Si le simple fait de lire un tweet ou de "liker" une publication d'un groupe ou d'une société que vous suivez est un geste tout à fait anodin, la réflexion stratégique et le suivi opérationnel de chaque publication reste un travail qui demande compétences, temps et effectifs.

Source : extraits du Mensuel de la CVCI - octobre 2013, par Mélina Neuhaus

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire