Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

01 12 2014
0

Facebook - Quel intérêt pour les PME ?

The world of social media

Facebook est le plus grand réseau social au monde. A ce jour, environ 30 millions de PME y possèdent une page. Malgré cela, bon nombre de petites sociétés se demandent s'il est nécessaire d'y figurer.

Pour qui ?

Une page Facebook est intéressante pour une société si celle-ci dispose d'un site à jour, éventuellement d'un blog, et qu'elle l'alimente régulièrement d'informations pertinentes et de nouvelles. Elle doit aussi être prête à en assurer le suivi sur le plan des ressources humaines. Pour les marques connues, la question ne se pose pas. Mais une firme qui s'adresse plutôt à une clientèle régionale devrait aussi mettre à profit les opportunités offertes par ce réseau. Elle pourrait par exemple se baser sur la fonction Check-in, qui tient compte de la localisation de ses clients. Ces derniers racontent leur passage au magasin à leurs propres amis, ce qui équivaut à une recommandation. L'utilisation ou non de Facebook par son public cible est un autre critère décisif pour y être présent. Les entreprises actives en B2B, par exemple, auront peut-être intérêt à choisir d'autres réseaux comme LinkedIn ou Xing.

Pourquoi ?

Une présence sur les médias sociaux en dévoile bien plus qu'un site Internet bien lisse. Les fans voient si la société y est active, comment elle réagit aux commentaires, combien elle compte de "suiveurs" et ce que les autres pensent de l'entreprise et de ses produits. En tant que canal de vente, Facebook reste cependant marginal. Les sociétés actives sur le réseau y poursuivent des objectifs qualitatifs, comme la fidélisation, la renommée de la marque, l'image ou la notoriété. Le recrutement de personnel, la diffusion de vidéos et de publications ou encore l'amélioration du classement du site dans les moteurs de recherche peuvent être des raisons supplémentaires d'être actif sur Facebook. L'avantage prépondérant est cependant de bâtir une communauté de fans et de les captiver à long terme par une communication constante et authentique, ce qui aura évidemment une influence indirecte sur le chiffre d'affaires. L'interaction avec les clients et le personnes intéressées offre en outre un précieux aperçu du marché, qu'il est possible d'approfondir en étudiant les données tirées du réseau social.

Comment ?

On définira d'abord un lien court, puis on réalisera la page de l'entreprise pour publier les informations essentielles sur son journal. Une fois celle-ci active, on en avisera les clients existants et potentiels pour les inviter à "aimer" notre page, ce qui en fera des fans qui recevront automatiquement les informations de l'entreprise. Facebook propose toute une palette de publicités payantes, notamment adaptées à l'acquisition de fans. Leur diffusion peut être génée par localisation, notions démographiques ou centres d'intérêt des internautes. Il est également nécessaire de publier régulièrement de nouveaux statuts afin d'informer ses fans, de les impliquer et de les encourager par ce biais à partager les informations intéressantes avec leurs amis. Finalement, il faut répondre rapidement aux messages postés, avec compétence et amabilité.

Quoi ?

Le contenu des messages doit être actuel et pertinent pour le groupe cible. Selon une étude menée par l'agence de Branding Knallgrau, les "posts" les mieux pris en considération sont agrémentés de tirages au sort, de promotions ou de coupons. Les conseils ou les informations du secteur d'activité ont moins de succès. Mais plutôt que lire des études, on observera les réactions des frans à l'aide d'outils d'analyses, comem le programme "Insights", ce qui permettra d'affiner nos contenus. Sur Facebook, la narration est également importante. Une société qui souhaite recruter du personnel, par exemple, ne devrait pas se contenter de déposer l'offre d'emploi sur sa page; elle aurait avantage à la compléter par un aperçu de la vie de l'entreprise afin d'en faire sentir l'ambiance et de dresser un état des lieux. Ce type de message ne contient pas forcément une incitation à l'achat, contrairement à une annonce payante. Comme indiqué plus haut, les médias sociaux sont également tout indiqués pour la diffusion de vidéos, de publications, d'articles techniques ou d'infographies. Des liens sur des articles en ligne provenant de sources externes peuvent aussi motiver une notification. Les discussions ouvertes permettent en outre de traiter des thèmes précis, qui seront alors associés à la marque ou à l'entreprise (agenda-setting).

D'autres points importants

Quel que soit le poids accordé par une société à sa page Facebook, un site Internet à jour reste essentiel pour toute stratégie en ligne. Il peut être judicieux de partager les tâches et la responsabilité d'animation, de diffusion, de publicité et d'analyse entre plusieurs collaborateurs afin d'éviter une surcharge de travail. Nous recommandons également de consulter les normes du réseau (Page guidelines) afin d'éviter de voir sa page supprimée pour non-respect des règles.

Source : DirectNews, édition 4|2014

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire