Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

22 10 2015
0

Nouvelles idées pour réussir

de nouvelles idées pour réussir

Un nombre infini de chemins existent aujourd’hui pour les entreprises pour accéder à leurs prospects et à leurs clients. Et beaucoup d’entre eux ne vous coûteront rien mis à part du temps. C’est la bonne nouvelle.

Le problème est que le marketing est plus compliqué que jamais. En effet, de l’autre côté des canaux aussi, tout est en mouvement: la démographie, le rôle des sexes, le comportement d’achat, la communication, le développement technologique, les marchés. Le risque de se disperser n’a jamais été aussi grand. Il n’a jamais été aussi important d’avoir une stratégie de marketing claire.

Les joies et les peines du progrès technique

Internet et la numérisation sont très utiles aux gens. On est connecté partout et à tout moment avec ses proches et ses amis, on peut trouver et comparer des offres rapidement et simplement, et on n’est plus obligé de faire confiance aux informations des fournisseurs car on peut consulter l’avis de tiers pour prendre sereinement sa décision d’achat. Toutefois, certaines personnes sont aussi dépassées par ces possibilités innombrables. L’utilisation intuitive et simple des appareils connectés sans temps d’attente rend impatient. Le flux d’information requiert une capacité de sélection que beaucoup ne possèdent pas. 

Opportunités de marketing avec dangers

Quelles sont les répercussions de la numérisation pour le marketing? De nombreuses entreprises utilisent les nouvelles possibilités professionnellement et avec succès, mais sans avoir conscience qu’ils peuvent également effrayer des clients potentiels et mécontenter des clients existants. Rester dans la file d’attente est plus ou moins apprécié. Etre poursuivi par des bannières publicitaires sur Internet provoque chez beaucoup de personnes des sentiments peu agréables. Le plaisir de recevoir de nouvelles offres par e-mail cède rapidement la place à la morosité lorsque celles-ci arrivent à une fréquence insupportable. Et lorsque, après avoir répondu oui à la question du pop-up nous demandant si une information du site web nous a été utile, une demande d’évaluation positive apparaît, c’en est fini de l’expérience positive. C’est pourquoi le marketing doit aussi pouvoir être sélectif et remettre en question ses propres activités de manière critique. En effet, il n’est pas souhaitable de mettre en place tout ce qui existe. 

Changement fondamental du marketing

Il y a encore peu de temps, le marketing s’occupait exclusivement de réaliser des campagnes et de construire l’image des marques, ce qui devient aujourd’hui de plus en plus difficile en raison de la transparence d’Internet. Le service clients fonctionnait de manière autonome et le canal de feed-back au service marketing existait à peine. Cette séparation claire tend à disparaître, car le marketing est devenu plus interactif et utilise davantage le dialogue. Les services marketing sont aujourd’hui en contact avec les clients au travers d’innombrables canaux; les spécialistes du marketing doivent observer le marché en permanence, analyser les habitudes des clients en temps réel et, si nécessaire, apporter des corrections, un peu comme une bourse qui réagit aux fluctuations du marché. 

Conclusion: repenser le marketing

Les modifications fondamentales concernant les thèmes centraux du marketing, comme la multiplicité des canaux, le développement technologique, les comportements d’information, de communication et d’achat des consommateurs, l’hétérogénéité des groupes cibles, le changement démographique, la dilution du rôle des sexes, la transparence et la saturation du marché, contraignent les services marketing à repenser entièrement le marketing. Les services marketing ne peuvent plus se contenter de se concentrer sur leurs campagnes, mais doivent également échanger avec les clients et le centre de services interne. Les entreprises ne sont plus seulement des donneurs d’ordre publicitaires, elles publient elles-mêmes. Ils ne sont plus seuls à détenir le pouvoir sur les marques, mais les consommateurs ont voix au chapitre. Ils ne peuvent plus distribuer leurs produits sur un seul canal, mais doivent s’adapter aux préférences des clients. Le marketing doit en conséquence être capable de remettre en cause l’acquis et de rechercher de toutes nouvelles voies. L’élaboration d’une stratégie aide à rester flexible sans se disperser.

Source : Newsletter DirectPoint 10/15

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire