Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

10 02 2015
1

Petits budgets publicitaires, grand impact

Petit budget

Avec Internet et l’impression numérique, il existe des possibilités infinies de faire de la publicité gratuite ou à faible coût. Pour les starts-up et les indépendants comme pour les PME, ces mesures low budget valent leur pesant d’or. Des bonnes idées, des connaissances, du temps et de l’engagement sont toutefois indispensables. Voici quelques formes publicitaires et concepts efficaces.

Dans le marketing low budget aussi, rien ne fonctionne sans stratégie de communication définissant le groupe cible, les objectifs de communication, les messages, les médias et le cadre budgétaire. Mieux les activités seront coordonnées à la fois sur le plan temporel que du contenu, plus elles seront efficaces. Voici quelques idées de mesures avantageuses, mais percutantes :

Trouver un nom adapté

Les noms ne sont en aucun cas futiles, mais constituent, en plus du logo, un signe de reconnaissance primordial pour les entreprises et les produits. Le nom est un critère décisif pour le succès ou l’échec d’une marque ou d’une entreprise. Un nom est bien choisi lorsqu’il suscite des associations positives, qu’il est unique en son genre, court, adapté, simple et facile à retenir. Selon le domaine d’utilisation, il est important qu’il puisse être protégé, qu’il fonctionne aussi sur le plan international et qu’un nom de domaine correspondant soit libre. L'article «Trouver un nom approprié en 7 étapes» vous montrent comment trouver un nom approprié.

Créer soi-même le site web de l’entreprise

Grâce aux systèmes modulaires et aux modèles de services comme Jimdo ou Wordpress, on peut créer un site web professionnel sans connaissances en programmation et sans talents de graphiste. Selon le système de gestion des contenus, le design peut aussi être adapté individuellement.

Fournir des contenus pertinents

Même si la publicité classique et les outils push continuent à inciter à l'achat, le client est de plus en plus demandeur en termes d'informations. Aussi, il devient crucial pour les entreprises de fournir des contenus de qualité sur le site web ou sur d’autres profils en ligne qui attirent les visiteurs et répondent à leurs besoins en information (content marketing). Un langage publicitaire affirmé devient inutile, car les bons contenus sont preuve de compétence – le meilleur argument pour gagner la faveur du client.

Tenir un corporate blog

Un corporate blog positionne l’entreprise, instaure la confiance et renforce la relation avec des clients existants ou potentiels par le biais du dialogue. Dans le secteur des services notamment, un blog peut aussi servir à s’adresser à de nouveaux groupes cibles et à acquérir des clients, d’une part par le biais de publications et de dialogues illustrant la compétence des auteurs, et d’autre part par la facilité avec laquelle les moteurs de recherche les trouvent. Un blog fait d’ailleurs partie du content marketing classique.

S’inscrire sur Google My Business

On utilise Google quand on recherche des produits ou des prestations. Il est dès lors important d’être présent dans ce moteur de recherche et d’inscrire l’entreprise à www.google.ch/business. Cela permet de figurer parmi les résultats d'une recherche Google, Google Maps et Google+. L’inscription est gratuite, la condition est d’avoir un compte Google. D’autres mesures possibles pour plus de visibilité sont la publication d’annonces de texte (www.google.ch/adwords), l'inscription dans la liste de produits Google Shopping (uniquement en allemand) et l’optimisation du site web pour les moteurs de recherche.

Utiliser d’autres portails, répertoires et moteurs de recherche

Les recherches ne s’effectuent pas uniquement via Google, mais aussi sur des portails spécialisés comme yelp, local.ch ou search.ch. En outre, il existe des répertoires de branche sur lesquels les entreprises peuvent s’inscrire gratuitement. Cela augmente la repérabilité dans le web et génère en outre des backlinks précieux, autrement dit, des liens vers le propre site web, qui influent eux-mêmes positivement sur le classement dans les moteurs de recherche.

Etre présent sur les réseaux sociaux

Une présence sur les réseaux sociaux comme LinkedInXing ou Facebook est utile afin d’être connecté, de poursuivre le dialogue, de nouer des contacts et d’être repéré. L’important est que le propre groupe cible se trouve sur le réseau et que l’orientation corresponde à l’offre. Blogwerk a inventorié les principaux réseaux sociaux: http://www.blogwerk.com/downloads/infografiken (uniquement en allemand).

Utiliser les plug-ins sociaux

La plupart des réseaux mettent à disposition des «plug-ins» avec lesquels les visiteurs des sites web partagent les publications, «likent» les offres ou peuvent suivre l’entreprise (p. ex. via Twitter). Il est recommandé d’intégrer de tels plug-ins sur le site web pour promouvoir la diffusion virale des contenus. Comme les opérateurs des réseaux collectent et analysent aussi les données obtenues par ce biais, il est important de le mentionner dans la déclaration de protection des données.

Informer la presse des nouveautés

La presse écrit volontiers sur des nouveautés dans la mesure où l’information intéresse les lecteurs du média en question. L’envoi de communiqués de presse ou le contact direct avec la rédaction sont des approches possibles. Et n’oubliez pas de les envoyer aussi aux rédactions en ligne, aux portails de presse et aux blogs, et de les poster sur votre propre site web. Ainsi, ils seront trouvés non seulement par les rédactions, mais aussi par des clients potentiels via les moteurs de recherche. Lisez également à ce sujet l’article «Conseils pour rédiger des communiqués de presse.

Donnez la parole aux clients

Qu’est-ce qui est plus crédible qu’un compliment enthousiaste d’un client? Cela vaut la peine de demander aux clients d’évaluer l'entreprise, les produits ou les prestations sur Google ou sur des portails d’évaluation spécifiques aux branches comme Tripadvisor. Remarque importante: si des déclarations de client sont p. ex. publiées sur le site web, celles-ci doivent être validées par leurs auteurs. Des évaluations positivent influent aussi positivement sur le classement dans les moteurs de recherche.

Créer des publipostages par carte postale

Les cartes postales sont un média publicitaire retenant l’attention. Avec PostCard Creator, l'outil de création en ligne de la Poste il est très facile de créer et d’envoyer des cartes postales pour entretenir la relation avec les clients. Comme nous nous chargeons à la fois de l’expédition, et de l’ensemble de la réalisation, le client est soulagé des fastidieuses opérations d’impression, d’adressage et de conditionnement des publipostages.

Faire de la publicité non adressée

Des envois non adressés comme des prospectus ou des échantillons conviennent très bien pour des produits et des offres nécessitant peu d'explications et s’adressant à un large pan de la population ou à la population locale. En outre, les entreprises aussi peuvent être atteintes via les cases postales. L’important est de bien délimiter le groupe cible, de préparer le message en fonction du média et de mettre en avant le dialogue ainsi que de choisir le moment avec soin. Les domaines d’utilisation les plus importants sont la diffusion de produits et de manifestations, l’augmentation de la fréquentation et la stimulation de la vente directe dans le commerce stationnaire. Vous trouverez notre offre de diffusion sur www.poste.ch/promopost

Développer des coopérations

Les formes de coopération dans le marketing sont variées et laissent une grande liberté aux idées créatives: développer, faire de la publicité et vendre un produit en commun, utiliser en commun une infrastructure, voire gérer les clients en commun. Ce faisant, les points forts spécifiques des partenaires doivent être reliés à l’utilité pour les clients. L’ouverture d’esprit est requise!

Commentaire

Ajouter un commentaire
marc

marc, paris

25.10.2015

Bonjour,

Il faut être un peu naïf pour tomber ainsi dans le piège de la com de Google qui évite bien de faire nommer ce service comme étant celui de son annuaire d'entreprise. Classés par catégories, cet annuaire google a été imposé en 1ere position des résultats. Cet aveu de faiblesse du moteur de recherche démontre que les annuaires restent le meilleur service correspondant à la demande des internautes.

Google a acheté une base de donnée d'entreprise en 2008, pour tenter, en vain, de prendre la place des grands annuaires d'entreprises Français, avec ce fichier qu'il a intégré dans les serp, avec un gros bloc de 7 résultats. Baptisé "google adresse", puis Google+, puis Google+pro, google local, et maintenant google my business, ce fichier d'entreprise intégré au moteur est laissé à l'abandon depuis 2008. Les adresses périmées ne sont mis a jour par personne, depuis 7 ans une bonne partie de ce fichier est devenu totalement périmé, des numéros qui ne répondent plus.

Google s'en moque, l'internaute appelera le suivant, ce qui compte, c'est de créer du business sur cet annuaire de société car ce sont eux que les internautes recherchent le plus (activité + localité).

Google fait tout son possible pour éviter que l'on parle d'annuaire d'entreprise intégré, cet article est un bel exemple. Plus que jamais la concurrence est féroce entres les annuaires nationaux tels que les pages jaunes, annuairefrancais.fr , le 118000 etc. qui drainent près de 10 milions de visiteurs chaque jour a eux seul. Les experts et blogueurs sont peu à peu aveuglés, sans plus aucune objectivité et dicernation sur ce que fait réellement Google.

Google annonce arrêter son propre annuaire , mais en réalité, il l'intègre sous un autre nom dans les résultats de recherche, par un énorme placard qui couvre en 1er positions tous les autres résultats naturels. Les termes anglo-saxon (my business, my local ...) sont employés pour surtout éviter le mot Annuaire.

L'Annuaire d'entreprise Google a encore de beaux jours devant lui... et la guerre avec les grands annuaires nationaux bat son plein !...

Poster un commentaire