Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

26 02 2015
0

Quelques conseils pour se lancer sur Twitter

Follow me

Rédiger des tweets est facile. En rédiger de bons, qui seront remarqués, l'est beaucoup moins. Les conseils d'un spécialiste, donnés dans le cadre de la Twitter Academy, qui s'est tenue lors de la conférence Lift15, en février à Genève.

Bien choisir ses hashtags

Les hashtags (mots-clés précédés du signe #) permettent à des utilisateurs ne vous suivant pas de tomber sur vos tweets. Ils doivent être simples mais pas trop utilisés, sans quoi votre tweet risque d'être noyé dans la masse. Pour vérifier la popularité d'un hashtag, le taper dans la case "search Twitter".
Pour un hashtag composé de plusieurs mots, supprimer les espaces entre eux.

  • Exemple : #fiscalitéimmobilière.

Comment faire en sorte qu'un hashtag s'impose ?

Si l'on organise un événement, on ne peut pas imposer un hashtag. Les utilisateurs décident librement de ceux qu'ils emploient. Pour les convaincre d'utiliser le hashtag que l'on souhaite, il faut donc le promouvoir bien en avance, dès que l'on commence à communiquer sur l'événement.

Combien de hashtag et où ?

Les hashtags rendent la lecture plus difficile, il ne faut donc pas en abuser. Deux par tweet peuvent faire l'affaire. "Au-delà, l'attention décroît", remarque Matthias Lüfkens, managing director EMEA chez Burston-Marsteller. S'ils ne sont pas compris dans le texte lui-même, les placer à la fin, pour ne pas entraver la lecture.

  • Exemples : "Notre nouveau catalouge est en ligne! #PCMode #chaussures" ou "Ne manquez pas le film russe #Dunbar au #Rialto!"

Comment surveiller les tweets d'un concurrent sans qu'il s'en aperçoive ?

Si l'entreprise Rouge s'inscrit comme suiveur (follower) du compte Twitter de sa concurrente, l'entreprise Bleue, cette dernière en sera notifiée. Il existe cependant une autre manière pour Rouge de suivre Bleue sans que celle-ci ne puisse le savoir. C'est de mettre Bleue sur une liste privée. Pour cela, cliquer sur le nom de Bleue, puis sur la petite roue dentée, puis sur "ajouter ou retirer de vos listes", "créer une liste", "privée".
Les listes sont le meilleur moyen de consommer Twitter", estime Matthias Lüfkens. Elles permettent de ranger les utilisateurs que l'on veut suivre par catégorie. On peut également suivre des listes publiques, créées par d'autres, ou en constituer.

Comment donner à son tweet le maximum de chances d'être remarqué ?

"Ajoutez une photo", recommande Matthias Lüfkens. On peut en inclure jusqu'à quatre par tweet. Soyez bref dans le texte et allez droit au but. Autre technique : augmenter l'espace du tweet en multipliant les retours de chariot.

Comment attirer l'attention d'un journaliste ?

Plutôt que de retweeter un article lu sur le web en cliquant sur le petit oiseau, écrivez un tweet composé de la manière suivante : "Super article!" suivi du titre de l'article, du lien qui y mène et de la mention "par @(pseudo du journaliste sur Twitter), @(nom de son journal). "Le journaliste en sera notifié", explique Matthias Lüfkens.

Quels autres conseils peut-on donner ?

Burson-Martseller Consulting a préparé une liste de cinquante recommandations courtes à l'intention des utilisateurs de Twitter. En voici quelques-unes :

  • tweetez positif; ne déversez pas votre colère sur Twitter;
  • soyez bref et allez droit au but; on peut en principe utiliser cent quarante caractères dans un tweet, mais il est conseillé de se limiter à cent, cent vingt, de manière à ce qu'il puisse être retweeté (ce qui consomme des caractères);
  • ayez une ligne directrice claire, adoptez un calendrier éditorial et un plan hebdomadaire;
  • relisez-vous avant d'envoyer le tweet, sans quoi vos fautes de frappe pourraient faire le tour de la twittosphère;
  • utilisez des comptes différents pour vos tweets professionnels et privés;
  • ne partagez pas les informations du type "ma semaine sur Twitter" (statistiques fournies par le site); elles n'intéressent pas grand monde.

Source : ENTREPRISE ROMANDE, le journal des entreprises en Suisse romande, par Pierre Cormon

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire