Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

15 04 2013
0

Exemple de diversification réussie

Du sport à l’horlogerie en passant par l’orthopédie, la société Composites Busch, de Porrentruy, à su décliner à travers plusieurs secteurs et produits son savoir-faire en matière de produits en composites hautes performances.

L'article du quotidien de l'Agence Economique et Financière à Genève (EGFI) nous en dit un peu plus:

L’entreprise Composites Busch, basée à Porrentruy, est la grande gagnante de la finale de hockey sur glace. Quelque soit l’issue des rencontres, la société tire profit de ce rendez-vous sportif en offrant une visibilité importante au prototype de sa nouvelle canne de hockey. Développée en collaboration avec la startup de Fribourg Bcomp, cette nouvelle cross possède la particularité d’être composée de carbone et de fibres naturelles. Trois joueurs de Fribourg et quatre de Berne sont équipés du produit de Busch. "Notre canne représente une révolution, explique le directeur adjoint Alain Lallemand. Le manche est creux et n’est pas constitué de mousse comme les modèles ordinaires. Cette nouvelle structure améliore la prise en main, réduit les chocs et est plus légère."
 
Créée en 1988, la société Composites Busch devait, dans un premier temps, se consacrer à la production de pièces mécaniques pour la maison mère. "Au bout d’un moment, il fallait bien occuper nos ingénieurs et nous avons donc exploré d’autres marchés." Du sport, l’entreprise passe rapidement à l’orthopédie, puis à l’horogerie. Dans le secteur médical, représentant 40% de son chiffre d’affaires global, le groupe se concentre sur la production de barres et d’anneaux en carbone utilisés pour les fractures ouvertes. "Nous fournissons tous les plus grands groupes mondiaux tels que la société américaine de dispositifs médicaux Stryker".
 
La force du groupe se situe dans sa faculté à diversifier son offre. L’horlogerie représente, donc, un autre secteur dans lequel elle s’illustre. Correspondant à 20-25% du chiffre d’affaires global, Composites Busch se spécialise princi- palement dans le luxe. Sur commande, l’entreprise produit des boîtiers ou des éléments du bracelet en carbone. "Nous pouvons surmouler notre matériau sur tout type de support tel que l’or ou le titane. Nous avons également habillé le téléphone portable de luxe Celsius X VI II de la société franco-suisse du même nom." La société collabore également avec Ruag au niveau des trains d’atterrissage des drones de l’armée suisse et finlandaise. Une diversification de marché qui a permis au groupe une forte croissance. Le nombre de ses employés est passé de 35 à 50 personnes, en deux ans. 

"Le succès remarqué d'une diversification", L'AGEFI, le 15 avril 2013  

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire