Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

24 04 2013
0

SwitchToMeeting

Se rencontrer en ligne plutôt que voyager

Remplacer les voyages d’affaires par des vidéoconférences: les rencontres virtuelles peuvent à la fois intensifier les contacts d’affaire et contribuer à la réduction du trafic.

« Les entreprises suisses pourraient éviter un voyage d'affaires sur sept, soit environ 15% des kilomètres parcourus », déclare l'économiste Peter Masciadri. Au sein du Büro für Mobilität AG à Berne, il dirige le projet SwitchToMeeting. Ce projet entend convaincre des entreprises de recourir davantage aux online meeting systems (systèmes de rencontre en ligne) pour réduire le trafic. La technique nécessaire existe depuis longtemps : une large offre de systèmes tels que Webex, Skype ou Lync permet d’organiser des séances virtuelles entre collaborateurs, clients et partenaires. Chaque vidéoconférence peut être suivie par 25 personnes. Les systèmes sont basés sur le web et permettent aussi l’échange de documents.    «Ces solutions ne requièrent pas d’infrastructure particulière. Elles sont avantageuses et judicieuses même à l’intérieur du pays », explique Peter Masciadri.

« WebExer » plutôt que voyager : telle est la devise, et pas uniquement pour des motifs écologiques. En plus de la technologie, le projet mise aussi sur l’encadrement personnel par des « Angels » internes à l’entreprise. Dans le cadre d’un projet pilote de 6 mois, l’entreprise Reichle & De-Massari de Wetzikon (ZH) a réalisé que les échanges avec les filiales de l’étranger et les partenaires commerciaux pouvaient être rendus plus efficaces avec la vidéoconférence. « Il est aujourd’hui difficile de réunir des équipes de projet internationales autour d’une table au moment voulu », ajoute Peter Masciadri. « Qu’elle soit bilatérale ou multilatérale, la vidéoconférence est ici une plateforme importante par laquelle il est possible de s’échanger malgré des contraintes d’agenda difficiles ».

Une expérience que Reichle & De-Massari a maintenant également faite. La société propose des solutions de câblage pour des réseaux de communication de haute qualité et emploie près de 550 collaborateurs dans plusieurs filiales en Suisse et à l’étranger. L’entreprise ressent la concurrence internationale renforcée et essaie ainsi de réorienter ses processus de manière professionnelle et efficace. « Parmi nos collaborateurs, ceux qui cumulent les miles aériens passent beaucoup de temps dans leurs déplacements vers d’autres succursales ou vers des clients », affirme René Eichenberger, responsable de la communication d’entreprise chez Reichle & De-Massari. « Il y a encore un grand potentiel pour mener un business plus efficace tout en protégeant l’environnement. »

Peter Masciadri, lic. éco. Uni SG, chef de projet Büro für Mobilität AG, Bern

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire