Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

24 11 2014
0

Un bracelet romand pour sécuriser les smartwatch

BioWatch

L'International Create Challenge (ICC) organisé par l'Idiap a conduit au développement de BioWatch, le premier bracelet de montre biométrique au monde qui lit le motif unique des veines du poignet de son utilisateur pour l'authentifier et déverrouiller l'accès aux données présentes sur la montre.

Contacté par notre rédaction, Matthias Vanoni, cofondateur de BioWatch, a expliqué la Genèse de cette innovation : "Il y a un mois, j'ai proposé à Joe Rice, l'inventuer de la reconnaissance biométrique par les veines, de développer son idée. Il a été séduit par cette idée." Et voilà, le projet lancé. Durant le challenge, Matthias Vanoni et son équipe ont développé un capteur de veine du poignet, qui peut être positionnée sur un bracelet de montre, et un algorithme propre permettant d'identifier le porteur d'une montre intelligentesur la base du chemin que font ses veines sur son poignet. Un fois l'authentification effectuée, le porteur de la montre pourra accéder aux données présentes sur la montre. Matthias Vanoni assure que le taux de reconnaissance par le chemin des veines atteint 95,5% : "C'est un taux que nous souhaitons augmenter en ajoutant des informations autres que le seul chemin des veines."

Sur le potentiel de marché, l'initateur du projet est plutôt confiant et il est appuyé sur ce point par une récente étude de Gartner : "C'est un marché extrêmement juteux, parce que nous aurons de plus en plus besoin de sécuriser les smartwatch." Et d'ajouter : "Le monde de la biométrie est en alerte. Nous avons par ailleurs déjà rendez-vous avec Swatch et avec des business angels intéressés par notre prototype."

Source : ICT Journal, édition novembre 2014

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire