Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

12 02 2015
0

La création d'entreprises au fil du temps

Performance

Autrefois, la création d'une entreprise exigeait toujours beaucoup de temps, d'administration et de dépenses. Aujourd'hui, grâce au traitement moderne des données, cette procédure est devenue bien plus facile.

Alors qu'avant il fallait se procurer les documents nécessaires auprès des autorités, prendre rendez-vous chez le notaire, rédiger des statuts interminables à la machine à écrire et les soumettre à l'office cantonal du registre du commerce, il est possible maintenant de créer son entreprise en quelques clis seulement.

Création

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a joué un rôle capital en mettant à disposition, il y a quelque temps déjà, le domaine startbiz.ch, une plate-forme sur laquelle des entreprises individuelles, des sociétés en nom collectif et des sociétés en commandite peuvent être fondées de manière rapide et facile. Les sociétés de capitaux telles que les SA ou les Sàrl exigent encore un acte de fondation, mais celui-ci peut désormais être obtenu facilement par le biais de "notaires en ligne" comme swissregistration.ch, et ce par des processus standardisés et à bon prix.

Administration

Autre avantage de cette procédure simplifiée de création d'entreprises : depuis janvier 2011, l'Office fédéral de la statistique attribue à chaque nouvelle société un numéro d'identification des entreprises (IDE). Ainsi, les décomptes des assurances sociales (AVS/AI), de la caisse de pensions ou de l'Administration fédérale des contributions sont encore plus simples à établir, car les créateurs d'entreprises ne doivent plus demander de numéro de décompte.

Lorsque la prévoyance professionnelle (LPP) est devenue obligatoire, les nouvelles sociétés ont été confrontées à la fameuse sélection de risques pratiquée par les assureurs privés : d'une part, l'obligation; d'autre part, des assureurs difficiles. Les créateurs d'entreprises ont donc toujours eu des difficultés à trouver une caisse de pensions qui prend en charge les petites entreprises ou les sociétés présentant une situation actuarielle peu avantageuse (par exemple des collaborateurs âgés). Aujourd'hui, la Fondation institution supplétive LPP (chaeis.net) assure toutes les sociétés qui n'ont pas pu ou voulu choisir un assureur privé.

Ainsi, les nouveaux entrepreneurs peuvent fonder leur société rapidement et sans que cela soit trop onéreux ou trop complexe du point de vue administratif.

Source : Bilan Magazine, édition du 4 février 2015, par Martina Reuschenbach pour Media Planet

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire