Creapole SA
Rue de l'Avenir 23
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 544 50 00

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

08 10 2015
0

Un bracelet électronique contre la violence domestique

Violence domestique

Le Conseil fédéral veut surveiller les allées et venues des conjoints violents. Une motion d'Yvan Perrin est concrétisée.

"C'est une excellente nouvelle", s'exclame l'ancien conseiller national Yvan Perrin (UDC/NE) que nous avons atteint hier par téléphone. "Elle permettra d'éviter bien des drames." Un avant-projet de loi destiné à mieux protéger les victimes de violence domestique est à l'origine de cette satisfaction. Mis en consultation par le Conseil fédéral, il prévoit la possibilité de faire respecter l'interdiction de périmètre infligée à un conjoint violent par le port d'un bracelet électronique. C'est la concrétisation d'une motion d'Yvan Perrin qui avait été adoptée par les deux Chambres en 2011.

"Depuis lors, chaque victime est une victime de trop", affime le Neuchâtelois. Malgré sont retrait de la politique, il s'irrite encore du rythme d'escargot de la Berne fédérale. "Il est frustrant pour des policiers d'arriver trop tard alors que des mesures préventives sont possibles."

23 décès en 2014

La violence domestique est un phénomène de société qui n'épargne par la Suisse. Elle a causé la mort de 23 personnes en 2014. Plus globalement, la statistique policière a recensé l'an dernier 15'650 infractions pénales relevant de ce phénomène. Il faut entendre par là aussi bien des viols que des coups, des menaces ou du harcèlement. Près de 30% des cas concernent des voies de fait. Les trois quarts des victimes sont des femmes.

Source : La Liberté, 8 octobre 2015, par Christiane Imsand

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire