Creapole SA
Route de Moutier 109
2800 Delémont
Switzerland
www.creapole.ch
T +41 32 420 37 40

info@creapole.ch
www.blog.creapole.ch
https://www.twitter.com/creapole
Creapole

03 10 2013
0

Vers une médecine préventive et personnalisée grâce à la génomique

Génome humain

Qu'est-ce qui fait qu'un patient réagit à un traitement et un autre pas ? Que rôle une protéeine joue-t-elle dans telle ou telle pathologie ? Pour tenter de répondre à ces questions, et à bien d'autres encore, le Prof. Jacques Fellay scrute, analyse et compare le génome humain dans son laboratoire de l'EPFL. Financés par le Fonds national suisse (FNS), ses recherches portent sur les maladies infectieuses et s'appuient sur le séquençage du génome.

Concrètement, le séquençage permet de lire à partir d'un échantillon biologique (sang, salive, etc.) les plus de 3 milliards de paires de bases, les fameuses "lettres", que compte un génome humain. D'une personne à l'autre, elles vont être à plus de 99% identiques... ce qui signifie tout de même quelque 4 millions de différences en moyenne ! Ce sont ces variations qui nous rendent différents, tant au niveau de notre apparence physique que face aux maladies.

Et ce sont précisément ces variations qu'analyse le Prof. Fellay : "L'idée est tout à la fois de déterminer la composante génétique d'une maladie et de pouvoir déveloper une médecine personnalisée et préventive". Si la génomique ouvre le champ des possibles, ell ene réondra cependant pas à tout : "La part génétique est très importante dans certaines maladies, mais dans d'autres, elle est anecdotique", souligne le Prof. Fellay, qui se garde ainsi de tout déterminisme.

Pour lire la totalité de l'article, téléchargez-le ci-dessous.

Source : ICT Journal, octobre 2013

Commentaire

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire pour l'instant. Voulez-vous être le premier à en ajouter un ?

Poster un commentaire